Accueil > L’effet de serre : principale cause du changement climatique > Les gaz à effet de serre > Méthane (CH4)

Méthane (CH4)

mardi 3 décembre 2013

  • Il est la cause d’environ 15 % de l’effet de serre additionnel. Se formant suite à la décomposition par fermentation ou putréfaction d’un composé organique (animal, plante) dans des milieux en absence d’oxygène, il est donc présent naturellement dans l’atmosphère terrestre, provenant principalement des zones humides comme les marécages et les marais. Mais aujourd’hui les activités humaines augmentent la présence du méthane dans l’atmosphère [1]. La concentration moyenne de méthane à augmenté de 160 %, bien que sa durée de vie dans l’atmosphère soit de seulement 12 ans, et son pouvoir radiatif est 21 fois plus élevé que le CO2.
  • Ces émissions de CH4 proviennent principalement de :

L’exploitation minière des combustibles fossiles :

  • Les combustibles fossiles contiennent des gaz à effet de serre dont du méthane et constituent un stock. Lors de leur extraction et combustion, le méthane est libéré et rejoint l’atmosphère. De plus, le transport et la transformation qui s’en suit, entraîne la libération de méthane supplémentaire [2].

L’élevage du bétail

  • Le processus de digestion des ruminants contient une étape appelée fermentation gastrique. Des bactéries méthanogènes transforment l’hydrogène en méthane. Le fumier issu du bétail est stocké dans des réservoirs, la matière organique en se décomposant sans oxygène libère du méthane. En moyenne, une vache produit 400g de méthane par jour. Par année cela revient à émettre autant de gaz à effet de serre qu’une voiture moyenne ayant roulée 20 000 Kilomètres [3].

L’enfouissement des déchets

  • Le mauvais stockage des déchets, souvent enterrés dans des conditions sans oxygène a pour conséquence un fort dégagement de méthane.

Portfolio

Méthane Centrale à charbon Bétail

Notes

[1voir portfolio 1

[2voir portfolio 2

[3voir portfolio 3